GANPATI NORVÈGE

PARRAINAGECOURS D'ALPHABÉTISATION

Début décembre 2016, nous sommes contactés par une Norvégienne, Cathrine Bergjordet, qui cherche un contact fiable à Khajuraho pour soutenir la famille d'un conducteur de vélo-rickshaw, Aryan*, qu'elle connaissait depuis 14 ans. Aryan vivait dans un petit village près de Khajuraho, il avait 9 enfants et était très pauvre, alors Cathrine a aidé la famille chaque fois qu'elle est venue l'Inde. C'est elle qui a acheté le rickshaw d'Aryan pour qu'il n'aie plus besoin de le louer, et plus tard elle a également financé l'entretien du véhicule. Les fils d'Aryan essayaient de téléphoner à Cathrine depuis plus d'un an pour l'informer que leur père était décédé, mais la communication étant trop difficile elle n'apprend son décès que récemment.

Bien sûr, nous acceptons d'aider Cathrine à soutenir cette famille. Nous commençons à parrainer la famille Aryan via Cathrine en janvier 2017, et quelques mois plus tard, elle fonde une association pour mener à bien cette mission... C'est ainsi que débute notre partenariat avec l'association norvégienne Ganpati...



Cathrine & Aryan ca. 2003

PARRAINAGE


Quelques jours après notre première prise de contact avec Cathrine, nous rendons visite à la famille d'Aryan pour voir qui ils sont et pour connaître leurs conditions de vie.

Ensuite, nous discutons longuement avec Cathrine pour comprendre comment elle veut aider la famille et pour parler des enjeux quant-au soutien d'une famille indienne, rurale et peu éduquée. L'essentiel est que Cathrine veut aider la famille de façon durable et constructive, pas seulement en leur envoyant une somme d'argent et en les oubliant par la suite, mais en les soutenant sur une longue période en s'assurant que l'argent qu'elle enverra est utilisé de manière efficace et que les membres de la famille apprennent à se soutenir eux-mêmes.

Nous savons bien qu'il est inutile d'essayer d'aider les gens s'ils ne veulent pas s'aider eux-mêmes ou de leur imposer des changements de vie d'un point de vue extérieur sans comprendre leur situation réelle et leurs motivations.

Nous devrons donc rester des guides, leur laisser la liberté de proposer ce qu'ils veulent et peuvent faire pour eux-mêmes construire un avenir meilleur, et leur donner les moyens de le faire.

Nous allons donc rendre visite à la famille une nouvelle fois pour discuter avec eux des choses dont ils ont le plus besoin, et essayer d'établir la meilleure façon dont nous pouvons les aider. Nous retournons les voir avec Ghita A. Zurini de l'Association Devidine et son assistant social, puisqu'ils aident des gens démunis dans la région depuis des années, et qu'ils peuvent nous apporter leur point de vue et nous donner de bons conseils...

Et voici comment nous avons convenu de procéder:

  • Cathrine nous a tout d'abord envoyé assez d'argent pour que nous achetions les choses les plus urgentes dont la famille a besoin, telles que l'entretien de la maison, un vélo, et que nous subvenions à leurs besoins alimentaires pendant un certain temps pour qu'ils n'aient pas à s'en inquiéter et qu'ils puissent réfléchir à ce qu'ils veulent faire.

  • Depuis, Cathrine nous envoie une somme d'argent tous les mois pour couvrir les dépenses alimentaires de la famille, et pour cela nous avons calculé un budget alimentaire mensuel.

  • La famille ne sait pas combien d'argent Cathrine envoie; elle nous l'enverra à nous, et nous gèrerons les dépenses et les comptes.

  • Roshni*, la fille aînée d'Aryan, avait commencé un cours de couture, mais elle a dû arrêter après le décès de son père. Nous l'avons réinscrite à un meilleur cours, nous  payons ses allers-retours en rickshaw, et nous lui avons acheté une machine à coudre pour qu'elle puisse s'entrainer à la maison.

  • Nous devons scolariser les plus jeunes enfants dès la prochaine rentrée scolaire en juillet 2017.

  • Cathrine, aidée de ses amis et de sa famille, s'engage à soutenir la famille aussi longtemps qu'il le faudra, que ce soit 1 ou 5 ans, mais il faut que la famille apprenne à devenir autosuffisante.

  • Lire la suite de l'histoire sur notre blog...
    En savoir plus sur ce parrainage sur le blog de l'association Ganpati.

    *Leurs noms ont été modifiés pour protéger leur identité.













    COURS D'ALPHABÉTISATION

    Quoi et où

    Depuis avril 2017 nous organisons un cours d'alphabétisation à Tikri, le petit village en dehors de Khajuraho dans lequel nous parrainons déjà la famille d'Aryan. Le projet a été initié par notre partenaire norvégien l'association Ganpati et c'est eux qui financent le projet dans son intégrité.

    Les cours ont lieu 4 fois par semaine non seulement pour les enfants d'Aryan, mais aussi pour quelques autres enfants de leur quartier. Pour l'instant nous avons 15 élèves. Certains d'entre eux ne sont jamais allés à l'école ou l'ont abandonné tôt, d'autres sont scolarisés mais le niveau d'éducation de l'école locale est si faible qu'ils ne savent pas bien lire et écrire.

    Notre enseignant est Ravi, le petit frère de Vijay. Il enseigne principalement la lecture et l'écriture de l'hindi, mais au fil des semaines et des mois, les élèves ont également exprimé leur envie d'apprendre à lire et écrire l'anglais et de dessiner, alors Ravi organise occasionnellement des classes d'alphabétisation en anglais et des séances de dessin.


    Pour ce projet nous nous engageons à :

  • rendre les classes aussi intéressantes que possible. Passer du temps sur des "faits amusants" ou les activités alternatives n'est pas une perte de temps.

  • faire comprendre aux élèves qu'on ne peut pas apprendre sans faire d'erreurs, et que par consequent ils ne doivent pas avoir peur d'en faire!

  • souligner les progrès des étudiants pour renforcer leur confiance en soi.

  • envoyer un rapport des progrès du projet à l'association Ganpati chaque semaine.


  • À propos de l'enseignant

    Pendant toute sa scolarité, Ravi était non seulement le meilleur élève de son école, mais il a remporté également des prix dans l'ensemble du disctrict de Khajuraho et il est apparu dans les journaux locaux pour son excellence! Il est titulaire d'une licence en mathématiques ainsi que de certificats de gestion hôtelière et d'informatique. Il a étudié l'allemand au Goethe à Kolkata et à Delhi pendant 6 mois et continue d'étudier la langue tout seul à Khajuraho.


    Développement du projet

    Après quatre mois la plupart des élèves ont bien progressé, et tous sont très content de l'enseignement de Ravi. Ravi prend son travail à cœur et s'adapte bien aux intérêts et aux besoins de ses élèves.





    Le projet est actuellement en vacances (pour août-septembre 2017) pendant que Ravi est à Delhi pour un nouveau trimestre d'études d'allemand. Il reprendra les cours en octobre.

    ~

    Lire la suite sur notre blog...

    Et il y a encore plus d'informations (en anglais) sur le blog de l'association Ganpati.